Je ne veux plus être un Conso-mateur

Nous sommes jeudi, je regarde mon fil d’actualité, je tombe sur un article intitulé “Une émeute pour du Nutella dans un supermarché”. Je pense à une fake news. Vous savez, ces infos qui arrivent dans votre fil d’actualité pour vous donner envie de cliquer, mais qui correspondent en fait à des arnaques au clic ou à des billets d’humour.

Mais non, ce n’est pas une fausse nouvelle, c’est une véritable information. Dans un supermarché en France, en 2018, des gens se battent en cette fin de mois de janvier pour la simple envie d’acheter un pot de Nutella à un prix très réduit. Pour ceux qui n’ont pas vu les images, en voici un extrait d’images d’un magasin où ça s’est passé dans le calme :

Comment en sommes-nous arrivés là ? 

Notre modèle de consommation est-il normal ? Est-ce que c’est normal de courir acheter des produits dont nous n’avons pas besoin, voire pour certains qui font du mal à notre santé ou à notre planète? Car rappelons que le Nutella n’est pas un produit de première nécessité. C’est même un produit qui n’est pas bénéfique pour notre santé, ni pour notre environnement vue sa teneur en huile de palme. (Huile de palme = déforestation = désastre écologique).

Et surtout, la question que nous pose ce fais divers : est-il normal que nous nous fassions du mal les uns les autres au point de nous battre et de nous agresser pour attraper des pots de Nutella ? Dans la vidéo on entend même quelqu’un dire “j’ai honte d’être humain”.

Aviez-vous remarqué que dans “consommateur” il y a le mot “mateur” ?

Je ne peux pas “mater” cette vidéo passivement sans réagir, tout comme je ne peux pas critiquer ce que je vois dans cette vidéo sans proposer une alternative. 

En voyant cette vidéo je me dis plus que jamais que ce modèle de consommation n’est plus viable. Qu’il s’agisse de Nutella, de vètements, de tous les produits, objets et machines que nous utilisons au quotidien. On ne peut plus acheter tout ça sans nous poser la question de nos besoins réels et des ressources qui sont utilisées pour les produire. 

“En 2017, un ménage français engloutit 34 tonnes de matières premières, 1 piscine olympique d’eau, 4 terrains de football de terres, et émet à lui seul 15 tonnes de CO2. Le 2 août dernier, l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la planète est capable de régénérer en un an.” rappelait Emery Jacquillat (Président de Camif.fr) lors du boycott du black friday lancé par sa société en novembre dernier. 

Et alors, quelle alternative à cette consommation passive ?

Elle sont nombreuses les initiatives qui naissent de ce questionnement. La notre c’est Oui Are Makers, l’entreprise engagée que je développe avec une équipe convaincue comme moi que nous avons tout a gagné à construire un nouveau modèle. Dans ce nouveau modèle les individus ne sont plus des conso-mateurs mais des conso-makers. Oui Are Makers est une plateforme en ligne  (OuiAreMakers.com) qui fédère tous ceux qui fabriquent, réparent, inventent, personnalisent, recyclent : ils viennent expliquer aux autres comment ils font, quels sont leurs trucs et astuces techniques ou créatifs.

Marina a partagé sa recette de pâte à tartiner fait-maison (sans huile de palme), deux soeurs ont expliqué comment fabriquer des lingettes lavables en tissu (zéro déchet), Jérome a inventé un barbecue qui fonctionne à l’énergie solaire, Jean-François explique comment monitorer sa consommation d’énergie grace à un tableau de bord numérique, Ondine détaille les secrets de la fabrication de son déodorant…

En 2017, alors que la plateforme souffle sa deuxième bougie, près de 2 millions de pages de tutoriels ont été visitées sur le site. Nous proposons un modèle dans lequel chacun peut devenir ce conso-maker, faire par lui-même des objets, réparer les machines qu’il utilise au quotidien, partager ses savoir-faire, s’inspirer des techniques et idées créatives des uns et des autres. Ils ne sont pas des marginaux ou des bobos, ils sont des conscients et des faiseurs. Ce nouveau modèle, en plus d’avoir un impact environnemental et social évident, ne pourrait pas se développer sans un impact économique. Oui Are Makers fédère aussi des entreprises dans son mouvement. Des entreprises qui ont envie de connaitre les usages réels ou innovants que leurs utilisateurs font de leurs produits, des entreprises qui ont des démarches RSE engagées, des entreprises qui créent de la valeur en collaboration avec leurs clients.

Oui Are makers n’est donc pas une utopie, c’est bien un nouveau modèle. Un modèle qui contribue à rendre le monde plus créatif, un monde plus responsable, qui respecte mieux ses ressources et son environnement, qui développe des qualités humaines exceptionnelles (le partage, la transmission, le collectif, apprendre en faisant…). Qui sait… un monde dans lequel tout est possible ?

Vous avez envie de réagir vous aussi ?

Partagez vos opinions avec les #consoMateur ou #consoMaker
Vous aussi venez partager vos trucs et astuces techniques ou créatifs sur Oui Are Makers: Inscription par ici. 
Si vous avez envie de recevoir les meilleurs tutoriels de la communauté pour vous mettre à “faire”, alors laissez votre e-mail en cliquant ici.

Bien sur on ne va pas vous laisser sur ces images, mais plutot sur celles de la recette de la pâte à tartiner maison ! A vos mains, prèts, partez :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Retourner sur OuiAreMakers.com

Découvrir les tutoriels de nos talentueux OAMakers : Technologies, Décoration, Bricolage, Arts & craft, Mode & beauté, Cuisine,  tous les tutoriels

Rejoindre Oui Are Makers sur facebook, instagram, twitter, pinterest.

Photo princiale by Alexandra Gorn on Unsplash.

0 Commentaires

Poster un commentaire

Nous contacter

Si vous avez des questions, des suggestions, des bugs ou juste envie de discuter n'hésitez pas à nous contacter !

Envoie …

© 2018 Oui Are Makers | Partageons notre créativité

Créé avec à Paris

Connectez vous avec vos identifiants

Forgot your details?