Maker à suivre sur Oui Are Makers : Fab2Ris

Découvrez un Maker talentueux de la communauté : Fab2Ris !

Pour ce nouveau rendez-vous dédié à un membre de la communauté OAM, nous vous proposons de faire connaissance avec un maker en découvrant ses motivations, ses goûts et son projet du moment !

Les Makers qui participent à l’interview reçoivent le badge “Maker à Suivre” sur leur profil, afin de valoriser aux yeux de tous leur implication dans le partage des savoir-faire et des idées créatives 🙂

 

Fabrice alias Fab2Ris en quelques mots :

Passionné et véritable touche à tout, Fabrice, alias Fab2Ris sur Oui Are Makers est avant tout la voix qui nous réveille (très) tôt le matin sur la radio Beur FM (6h/9h). Particulièrement sensible au problème de gaspillage et à l’importance du réemploi des objets/vêtements/meubles/matériaux, Fabrice est en dehors de son travail bénévole à la ressourcerie La Fabrique à Neuf, un réseau de recycleries coopératives dans le sud Île-de-France (en Essonne – 91 à Corbeil-Essonnes, Ris-Orangis et Montgeron). Retrogamer et geek dans l’âme, c’est assez naturellement qu’il a proposé un coup de main au projet « Recalbox », le système d’exploitation dédié au rétrogaming (vous savez… les vieilles consoles de notre enfance !)

Fab2Ris

Pourquoi aimes-tu le DIY ?

On gaspille trop ! Aujourd’hui, on a la facilité d’acheter, acheter, et encore acheter… là ou parfois un coup de tournevis ou un morceau de scotch pourraient suffire à réparer ce qui tombe en panne. En plus, certaines choses manufacturées coûtent parfois une véritable fortune, là ou un peu de temps et d’huile de coude pourraient faire l’affaire. On a perdu le goût de faire par nous même. Par manque de temps, certes j’en conviens, mais aussi et surtout par manque de connaissances. C’est pour ça que les tutoriels sont primordiaux pour apprendre soi-même à faire des choses de nos dix doigts !

Depuis combien de temps fais-tu du DIY ? Qu’est-ce qui te motive ?

Je dirais que ça fait 4/5 ans que je m’intéresse vraiment au DIY. C’est (re)venu avec ma passion pour le retrogaming finalement, car trouver de belles pièces m’oblige à énormément chiner et, refaire des brocantes. Ça tombe bien, j’ai l’habitude de me lever tôt le matin en semaine ! (rires)
Finalement, on va pas se mentir : je trouve jamais de jeux vidéo, mais je reviens toujours avec le coffre rempli de trucs, de machins et de bidules plus improbables les uns que les autres, toujours dénichés pour une poignée de cerises… Avec comme envie/objectif de leur offrir une seconde vie finalement. Après, j’avoue qu’ayant un papa bricoleur (et ayant à disposition son établi équipé), ça aide un peu. La motivation est finalement double : réaliser des choses peu chères et/ou totalement customisées/sur mesures. Pour pas dire uniques !

Quel est le projet sur lequel tu travailles en ce moment ?

Je consacre beaucoup de mon temps libre au projet Recalbox. Finalement, j’y joue pas beaucoup… enfin pas autant que j’aimerais. Du coup, j’ai eu une folle envie de me faire ma propre borne d’arcade, un peu comme le modèle de Coucra : https://ouiaremakers.com/posts/tutoriel-diy-bartop-recalbox
Le problème, c’est que borne, ou bartop, ça demande BEAUCOUP de place –je l’ai appris à mes dépends– chose dont je ne dispose pas beaucoup chez moi. Et puis un jour en brocante, je suis tombé sur… ce magnifique Minitel, dans un état proche du neuf !  

Je compte donc désormais lui donner une seconde vie en l’upcyclant pour en faire une mini borne d’arcade, en m’inspirant beaucoup de l’excellent tuto de Buddevil ! https://ouiaremakers.com/posts/tutoriel-diy-minitel-arcade

Quels est le projet créatif dont tu es le plus fier ?

En vérité, j’en suis pas à mon coup d’essai. J’ai déjà fabriqué une borne « from scratch », en partant d’une feuille blanche et d’un logiciel de CAO. Avec l’aide de mon père, on a concrétisé tout ça mais… je l’avais imaginée démesurément « XXL ».

J’ai été rattrapé par la réalité, et je me suis vite rendu compte après l’excitation de la fabriquer, je n’avais absolument pas la place chez moi pour l’assumer au quotidien. Elle dort donc au chaud chez mes parents, sans même avoir été utilisée une seule fois… quelle tristesse !

En vérité, je suis geek, pas très « manuel ». En plus, quand je n’y arrive pas, j’ai pas de patience. Mais pourtant, je suis fier de tout ce que j’ai pu bidouiller dans ma vie : un meuble customisé, des étagères fixées, une vieille console réparée… J’ai sauvé de la casse des centaines et des centaines d’ordinateurs avec la ressourcerie de la Fabrique à Neuf. J’ai même fait la une du Parisien pour ça ! (rires)

Le plus important finalement, c’est de faire. C’est vrai qu’on a à la fois peur de l’échec, et la furieuse envie de faire un truc parfait du premier coup. Mais en réalité, faut s’enlever ça de la tête… et FAIRE.  Bien ou mal, peu importe. FAITES. Et discutez avec d’autres gens ou des vendeurs pour comprendre comment vous pourriez faire mieux, plus vite, plus propre et moins cher. Faire, c’est l’unique méthode pour apprendre des tonnes de choses !

Comment as-tu découvert Oui Are Makers ?

En faisant de la veille sur Recalbox, je suis tombé sur plusieurs tutoriels d’utilisateurs qui avaient posté leurs créations sur Oui Are Makers, comme Coucra et sa borne ou Buddevil et son incroyable Big8, une Recalbox portable ! J’ai de suite apprécié la mise en page claire et lisible, décomposée en différentes étapes. Je vous ai ensuite posé une question ou deux via Facebook, et l’accueil d’Hortense a été aussi gentil que chaleureux. Il ne m’en fallait pas plus pour attirer toute mon attention !

Quels sont tes tutos préférés sur Oui Are Makers ?

Il y en a pour tous les goûts sur Oui Are Makers, ce n’est absolument pas cloisonné aux nouvelles technologies. Mais ceux qui m’ont le plus impressionnés à l’époque sont ceux de Buddevil où il explique comment imprimer et monter une mini TV équipée de Recalbox ou encore son épatante version « console portable » de Recalbox, dans un boîtier ressemblant beaucoup à la Nintendo Switch d’ailleurs. Ce Maker fait des choses incroyables… et il les partage à tous, de manière très détaillée en plus. C’est absolument génial ! On a sympathisé d’ailleurs suite à ces tutos.

Qu’est-ce qui te motive à faire des tutos ?

J’ai vraiment eu un coup de foudre pour Recalbox, et (dans une mesure plus réservée) pour son créateur (rires) DigitalLumberJack. C’est un mec super sympa, qui consacre avec l’équipe de développeurs la majeure partie de son temps libre pour que de jeunes trentenaires/quadra comme moi replongent dans les plus beaux souvenirs de leur enfance, et les partagent avec leurs propres enfants. Et tout ça librement, gratuitement et facilement. J’ai voulu apporter ma petite pierre à l’édifice de ce superbe projet avec ce qui a manqué lorsque je l’ai découvert : une vulgarisation pour les supers-grands-débutants, limite technophobes, histoire de ne laisser personne sur le bas côté du projet. La transmission du savoir et le partage sont des choses hyper importantes, et l’accessibilité l’essence même du projet Recalbox.

Ton tuto « Montez votre console de jeu rétrogaming multi-plateformes avec RECALBOX ! » a dépassé les 40.000 vues sur Oui Are Makers. Comment expliques-tu cet engouement ?

Le vrai engouement vient du logiciel et de l’incroyable travail des développeurs pour proposer une solution simple, complète et particulièrement aboutie ! Mon tutoriel n’est qu’une simple centralisation de mes vidéos. Il sert à qui veut se lancer dans la belle aventure Recalbox de toujours avoir un fil d’Ariane auquel se raccrocher en cas de doute ou de question. J’ai vraiment voulu prendre le temps d’expliquer les choses, simplement, pour rendre presque « banal » des objets comme le Raspberry Pi, ou des procédures comme « flasher » une carte SD, pourtant réservés aux plus bidouilleurs normalement ! Et ça marche ! Les plus néophytes s’en sortent très bien et nous remercient beaucoup pour cette aide, régulièrement mise à jour !

Pour quelles raisons as-tu décidé de faire ce tuto ?

Je vais être pragmatique et honnête : pour me faire gagner du temps. Lorsque j’ai proposé de récupérer la gestion des réseaux sociaux de Recalbox (et le flot de questions qu’on y reçoit continuellement), j’ai vite vu que je perdait un temps fou à toujours répondre souvent aux mêmes questions. J’ai donc pris le temps de les regrouper, pour éviter de chercher différents liens à chaque fois. En plus, ça permet à une personne posant une question sur A, d’y trouver directement des infos sur B, C, D… et donc d’anticiper/éviter leurs éventuelles questions ! C’est très pratique !

En termes de visibilité, qu’est-ce que Oui Are Makers t’as apporté ?

Plus qu’une centralisation, c’est une accessibilité. On ne va pas se mentir : en 2018, aller sur un forum, sur un wiki ou lire un manuel, aussi complets et détaillés soient-ils, pour certains utilisateurs, c’est au dessus de leur force. Parfois, même une recherche Google les gens ne prennent plus le temps de la faire avant de poser une question sur Facebook. C’est bête, mais c’est un peu l’époque qui est comme ça… Alors, à défaut de pouvoir changer les gens et le monde, j’espérais qu’avec cette mise en page claire, aérée, et ces étapes bien identifiées, que ça incite l’utilisateur à prendre le temps de lire les conseils qu’on a à lui apporter.

Quelles sont les retombées de ce tuto ?

Difficile à chiffrer, à part son succès ! Mais j’ose avoir l’audace d’espérer que les 40,000 vues ont peut-être éclairé autant de nouveaux utilisateurs, et ainsi évité autant de questions ou de problèmes à gérer ! (rires)

Est-ce que tu vas continuer à partager tes connaissances sur Oui Are Makers ? Pour quelles raisons ?

Bien évidemment ! Que ça soit pour Recalbox, ou pour la ressourcerie de La Fabrique à Neuf, je suis sur que dans le temps on aura plein d’autres choses à échanger, partager avec les gens.

Merci beaucoup Fab2Ris pour cette minute découverte ! 

Merci à vous surtout, pour votre accueil, votre bonne humeur et votre réactivité systématique !

Pour suivre Fab2Ris c’est simple, il suffit de cliquer sur “Suivre” sur la page de son Profil qui est ici

Ainsi vous recevrez tous ses nouveaux tutos dans votre fil d’actu personnalisé !

Découvrez son super tuto : 


Vous n’avez pas encore de compte sur Oui Are Makers ? Inscrivez-vous ici !

0 Commentaires

Poster un commentaire

Nous contacter

Si vous avez des questions, des suggestions, des bugs ou juste envie de discuter n'hésitez pas à nous contacter !

Envoie …

© 2018 Oui Are Makers | Partageons notre créativité

Créé avec à Paris

Connectez vous avec vos identifiants

Forgot your details?