Maker à suivre sur Oui Are Makers : Tout est DIY

Découvrez un Maker talentueux de la communauté : Quentin !

Pour ce nouveau rendez-vous dédié à un membre de la communauté OAM, nous vous proposons de faire connaissance avec un maker en découvrant ses motivations, ses goûts et son projet du moment !

Les Makers qui participent à l’interview reçoivent le badge “Maker à Suivre” sur leur profil, afin de valoriser aux yeux de tous leur implication dans le partage des savoir-faire et des idées créatives 🙂

Quentin alias Tout est DIY en quelques mots :

Moi c’est Quentin alias Tout Est DIY, j’ai 25 ans, une formation d’ingénieur spécialisé dans le domaine du QHSE et je travaille dans le domaine du BTP.

Mon domaine de création est assez large, je ne cherche pas à m’enfermer dans un domaine unique, pour l’instant je me cantonne à des réalisations en bois (meubles et décoration), mais je compte aller plus loin. J’essaye de plus en plus d’élargir mon domaine de compétence en travaillant d’autres matières, je commence à toucher à l’acier pour la réalisation de meubles et à l’électricité pour des lampes et luminaires. Dans un futur assez proche, j’aimerais aussi intégrer de l’électronique dans mes créations et pourquoi pas du textile et du cuir aussi. Si j’avais une devise ce serait « Tant qu’on peut l’imaginer, on peut le faire », mon imagination est la seule limite que je me fixe.

– Pourquoi aime-tu le DIY ?

J’aime le fait de pouvoir concrétiser une idée, de partir d’une image vue sur le net ou même d’une inspiration venue de mon imagination pour arriver à un objet solide fait de mes mains. C’est un peu bête, mais je préfère tout le processus de fabrication (dessin, modélisation, découpe, assemblage, finition) au fait d’avoir l’objet en lui-même. Et puis il y a la satisfaction de pouvoir dire à ses amis « C’est moi qui l’ai fait ! » 😉

– Depuis combien de temps fais-tu du DIY ? Qu’est-ce qui te motive à créer ?

J’ai commencé à faire du DIY il y a trois ans, auparavant j’avais déjà eu des outils entre les mains, mais uniquement pour donner un coup de main ou réparer une bricole. Franchement, si on avait dit à mes proches que j’étais capable de faire une étagère à partir de palette ou un cadre, ils vous auraient ri au nez, et moi aussi d’ailleurs.

Ce qui me motive à créer c’est d’abord le besoin, je regarde mon appartement et je me dis : « Qu’est-ce qu’il me manque ? » ou alors : « Il ne manque pas un truc pour mettre sur ce mur ? ». Il y a aussi les créations plaisir, je vois un objet sur Pinterest et je me dis que je pourrais le refaire avec deux ou trois modifications et puis l’offrir à un ami.

– Quelles sont tes passions ?

Le bricolage, évidemment. Mis à part cela, j’aime aussi cuisiner, je trouve que c’est une activité assez similaire au bricolage, on prend une quantité d’un ingrédient que l’on assemble avec un autre pour obtenir quelque chose de nouveau. En plus le « C’est moi qui l’ai fait ! » fonctionne aussi avec la cuisine.

– Quel est le projet sur lequel tu travailles en ce moment ?

En ce moment je suis en train de fabriquer une console pour mettre dans l’entrée de mon appartement. C’est un meuble à base de bois et d’acier, et comme je ne maitrise pas encore l’art de la soudure à l’arc j’appréhende un peu le résultat.

– Quels est le projet créatif dont tu es le plus fier ?

J’hésite entre deux : le premier ce sont les étagères hexagonales que j’ai fait au moment du concours Le Challenge des Makers. C’était la première fois que je faisais des coupes en biseaux comme cela et je m’attendais à un désastre, mais finalement j’adore le rendu avec les trois couleurs, je l’utilise même comme fond pour l’intro de mes vidéos.

Le deuxième c’est la lampe sur pied que j’ai dans ma chambre. C’est un design des plus simple, et c’est ce qui me plait, pas de superflu.

– Comment as-tu découvert Oui Are Makers ?

C’était au moment du Challenge des Makers, je suis tombé sur une vidéo de MisterWalt qui était jury du concours et je me suis dit que j’allais tenter ma chance.

– Quels sont tes tutos préférés sur Oui Are Makers ?

J’ai beaucoup aimé les créations qui ont été présentées pour le Challenge MakerSud, j’avais particulièrement retenu le minimalisme de la  Table basse motif ZigZag de tberlioz et l’imagination dont a fait preuve olivierbricole et sa lampe bouteille de gaz.

– Qu’est-ce qui te motive à faire des tutos ?

J’ai moi-même commencé par lire des tutos puis à les regarder en vidéos avant de me lancer, j’ai trouvé ça rassurant d’avoir une ” recette ” (encore un point commun avec la cuisine) à suivre qui permet de refaire les créations. Alors quand j’ai commencé à faire mes propres créations issues de mon imagination, je me suis dit que de publier le tutoriel c’était comme rendre la pareille à ses personnes qui m’avaient aidé sans le savoir. Et puis ça permet aussi de pouvoir m’améliorer en partageant les points qui m’ont posé problème et d’obtenir l’avis des autres.

-Tes tutoriels sont très appréciés par la communauté. Selon toi, quel est ton meilleur tuto sur Oui Are Makers ?

Je vais dire le décapsuleur collecteur, j’en ai personnellement fabriqué trois et les gens qui l’ont vu demandent souvent où il a été acheté, ce à quoi je réponds bien entendu : C’est moi qui l’ai fait ! Je commence à me dire que j’aurais dû prendre ce pseudo d’ailleurs… Quoi qu’il en soit, après leur avoir expliqué qu’il s’agit d’une fabrication maison, je leur explique qu’ils peuvent retrouver le tutoriel sur le site de Oui Are Makers.

-Pour quelles raisons as-tu décidé de faire ce tuto ?

A l’origine il s’agit d’un cadeau pour ma cousine, qui est étudiante. Je me souviens que pendant mes soirées étudiantes, le décapsuleur était un objet clé. On pense à en acheter seulement au moment où on en a besoin et on le perd tout le temps ! Avec ce décapsuleur mural, ces deux problèmes sont résolus et en plus ça décore l’appartement !

Deuxième raison, j’ai besoin de récupérer une grande quantité de capsules, environ 1161 capsules pour un prochain tuto, mais ça vous le verrez sur Oui Are Makers plus tard… 😉 

-En termes de visibilité, qu’est-ce que Oui Are Makers t’as apporté suite à la publication de tes tutos ?

Je me suis récemment mis à faire des tutos vidéo en complément de la version écrite, et Oui Are Makers me permet de mettre en avant certaines de mes vidéos ainsi que ma page Facebook. C’est un bon début, et je pense que notre collaboration devrait encore durer

-As-tu eu des opportunités professionnelles suite à tes publications de tutos ?

Aucune pour l’instant, je fais cela pour le plaisir aujourd’hui, mais je n’exclus pas un partenariat pour un projet futur, ce serait un nouveau challenge pour moi. J’aime les challenges et les concours puisqu’ils me permettent de me focaliser sur un thème en particulier et me forcent à expérimenter de nouvelles choses.

– Est-ce que tu vas continuer à partager tes connaissances sur Oui Are Makers ? Pour quelles raisons ?

Oui, c’est certain. Le partage de connaissance à quelque chose d’addictif, on le fait une fois, comme ça, pour essayer, et puis on a envie de recommencer pour faire mieux et d’un coup on se retrouve avec une dizaine de tutos publiés et une centaine d’autres dans la tête qui n’attendent que d’être concrétisés.

Pour suivre Tout est DIY c’est simple, il suffit de cliquer sur “Suivre” sur la page de son Profil qui est ici

Ainsi vous recevrez tous ses nouveaux tutos dans votre fil d’actu personnalisé !

Découvrez quelques-uns de ses tutos : 

Suivez- nous sur les réseaux sociaux !

                                                     

Vous n’avez pas encore de compte sur Oui Are Makers ? Inscrivez-vous ici !

0 Commentaires

Poster un commentaire

Nous contacter

Si vous avez des questions, des suggestions, des bugs ou juste envie de discuter n'hésitez pas à nous contacter !

Envoie …

© 2018 Oui Are Makers | Partageons notre créativité

Créé avec à Paris

Connectez vous avec vos identifiants

Forgot your details?